Africa Top 250 Companies : Prosus, meilleure entreprise africaine

L’équipe de Prosus lors d’une cérémonie d’entrée en bourse.

L’enquête rendue public par African Business, classe les sociétés africaines ou axées sur l’Afrique cotées sur les bourses publiques en fonction de leur évaluation de marché, également connue sous le nom de « capitalisation du marché ».

 

C’est une entrée fracassante que vient d’opérer Prosus, dans le monde des entreprises africaines. La filiale détenue à 73% par le groupe sud – africain se hisse pour sa première année d’activité, en tête du classement des meilleures entreprises africaines.

Avec une capitalisation boursière de 119,141 millions de dollars, Prosus devance sa société – mère, le groupe de presse sud – africain Naspers qui enregistre une capitalisation boursière de  62,259 millions de dollars.

 

Les sept premières entreprises de ce classement toutes sud – africaines, la domination de la Nation arc – en – ciel s’explique par le fait que le pays  a été  pendant de nombreuses années la première économie africaine ; et en partie parce que de nombreuses sociétés sud-africaines de premier plan se sont répandues dans le monde entier et ont accru leur capitalisation boursière grâce à des cotations primaires à l’étranger.

Toutefois, il est à relever que dans ce classement des 250 meilleures entreprises, la part de l’Afrique du Sud – qui comptabilise 100 sociétés dans cette liste – continue de reculer.

Avec un nombre total de 83 sociétés contre 70 dans le classement de 2019, les entreprises de l’Afrique du Nord, enregistrent les gains les plus importants. La Tunisie compte sept autres sociétés, ce qui porte son total à 12, après une baisse de sept en 2018 à cinq l’année dernière. Le Maroc en a ajouté quatre pour atteindre 30 entreprises sur la liste et l’Égypte en a ajouté deux pour atteindre 41.

Il est à relever que comme en 2019, l’Égypte et le Maroc sont classés deuxième et troisième après l’Afrique du Sud.

Pour voir le classement complet des 250 meilleures entreprises, cliquez ici.

Le classement de l’Afrique de l’Ouest a été gonflé par deux sociétés nigérianes et une de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), qui relie huit marchés ouest-africains. Cela porte le total ouest – africain à 27 avec une capitalisation boursière combinée de 33,1 milliards de dollars, contre 36,5 milliards de dollars il y a un an.

La valeur totale des 250 entreprises figurant sur la liste cette année est de 597,7 milliards de dollars, en baisse de 20% par rapport au total de 748,2 milliards de dollars l’an dernier. Mais l’année dernière avait connu une baisse de 16% par rapport à une capitalisation boursière totale de 887,1 milliards de dollars en mars 2018 et la valeur totale de cette année est de 37% inférieure à la valeur maximale de 948,3 milliards de dollars en 2015.

 

Richard Mbouet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici