Agriculture : le Burkina Faso va disposer d’une usine de montage de tracteurs

Une vue des tracteurs

Dans le but de mécaniser le secteur agricole, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a précédé à la remise de tracteurs aux producteurs ce vendredi 29 novembre à Bobo-Dioulasso. Dans la même dynamique, il sera construit bientôt une usine de montage de tracteurs.

« Nous ne pouvons pas continuer à penser que notre pays va se développer et prospérer simplement à partir de la houe ou de la daba. Nous devons passer d’une économie agricole de subsistance à une économie agricole tournée vers le marché. » C’est ainsi que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, analyse la problématique de la mécanisation de l’agriculture au Burkina Faso.

Toute chose qui justifie la cérémonie, qu’il a présidée, de remise de 400 tracteurs aux producteurs agricoles. En novembre 2017, le président du Faso avait présidé une cérémonie de remise de 500 tracteurs aux producteurs. Ce qui fait aujourd’hui un total de 900.

Convaincu que les « moyens rudimentaires constituent une entrave à l’intensification de la production agricole », le gouvernement veut ainsi moderniser l’agriculture, qui occupe la majorité de la population burkinabè.

Usine de montage de tracteurs à Bobo-Dioulasso

Dans la dynamique de cette transformation structurelle du secteur agricole, une usine de montage de tracteurs sera construite à Bobo-Dioulasso. Pour ce faire, le ministre de l’agriculture, Salifou Ouédraogo et le président directeur général de Tropic Agro Chem, ont signé une convention portant sur la mise en place de ladite usine. Dans la foulée, le ministre Ouédraogo a procédé à la pose de la première pierre de cette infrastructure.

L’installation de cette unité de montage de tracteurs vise alors à « renforcer le processus de mécanisation agricole, et se donner les moyens de rendre systématique la mise à disposition de tracteurs aux producteurs du monde rural. »

Basidou KINDA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici