Burkina Faso : 5,5 milliards F CFA pour les transporteurs routiers

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et à la facilitation du commerce (PAMOSET-FC).

Du carburant en plus, pour les acteurs du transport au Burkina Faso. Dans un communiqué administratif signé le 15 juin, le ministère burkinabè des Transports, de la Mobilité urbaine et de la sécurité routière annonce la validation de la politique d’intervention du fonds de garantie d’un montant initial de 5,5 milliards FCFA, visant à faciliter l’accès au crédit pour les transporteurs routiers.

« Ce fonds dont la gestion a été confiée à la Société financière de garantie interbancaire du Burkina Faso – SOFIGIB – est destiné aux micro, petites et moyennes entreprises de transport de droit burkinabè, légalement constituées » peut – on lire dans le document signé par le Secrétaire général du département ministériel en charge des transports au Burkina Faso, Beba Bernard.

Les montants des crédits éligibles pour cet appui, sont compris entre 25 et 146,5 millions F CFA. Et la durée du crédit est fixée à 7 ans, avec une possibilité d’échelonnement  du remboursement. Il est à noter que les aspirants au crédit doivent être âgé de 18 ans et plus, et être en possession d’une licence délivrée par le Ministère des Transports, de de la Mobilité urbaine et de la sécurité routière.

Cette initiative soutenue par la Banque mondiale, vise à contribuer au renouvellement du parc automobile routier du Burkina Faso.

 

Esther Zongo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici