Burkina Faso : le trésor public lance un emprunt obligataire de 75 milliards fcfa

Trésor public du Burkina Faso

L’Etat burkinabè, à travers le trésor public, a lancé une opération d’emprunt obligataire ce jeudi 12 septembre 2019. Il souhaite, par cette démarche, lever 75 milliards fcfa sur le marché financier régional.

Les souscriptions ont démarré ce 12 septembre et vont jusqu’au 3 octobre prochain. Elles se font auprès des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI) de la sous-région. L’opération s’étale sur la période 2019-2027 soit une durée de huit ans.

L’emprunt obligataire ainsi porte sur l’émission de 7 500 000 obligations avec une valeur nominale 10 000 fcfa pour un taux d’intérêt de 6,5% nominal (pour les résidents au Burkina). C’est la société burkinabè d’intermédiation financière (SBIF) qui est chargée de la mobilisation des fonds recherchés. L’Etat entend ainsi financer des projets de développement.

Le payement se fera semestriellement à partir de la date de jouissance des titres qui est fixée au 8 octobre prochain.  Le remboursement du capital se fera aussi selon la même périodicité après deux ans de différé. Autrement dit, il n’y aura pas de versement effectué durant les deux années qui suivent la clôture de l’opération.

Cet emprunt obligataire est le deuxième du genre lancé par le gouvernement burkinabè au cours de cette année 2019. Un précédent a été effectué en mai dernier et avait porté sur la levée excédentaire de 86,3 milliards fcfa pour un besoin de financement de 75 milliards fcfa.

Par ailleurs, le Burkina Faso a levé, en août dernier, 22 milliards fcfa sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) de la CEDEAO.

Basidou KINDA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici