Burkina Faso : plus de 27 milliards de fcfa levés sur le marché financier

En pleine crise de Coronavirus, le gouvernement burkinabè, à travers le Trésor public, a levé sur le marché financier de l’UMOA 27, 500 milliards de fcfa, le 25 mars 2020.

Pourtant, à travers cette émission de Bons Assimilables du Trésor (BAT), le Burkina Faso recherchait 25 milliards de Fcfa. Il s’est retrouvé avec 41,575 milliards de Fcfa (soit un taux de 166,30%) de soumissions globales proposées par les investisseurs. Autant dire que cette opération d’adjudication (une sorte de ventes aux enchères) a suscité un grand intérêt auprès des investisseurs, malgré la pandémie du Covid-19 qui sévit actuellement.

Le taux moyen pondéré est de 5,36% et le taux marginal à 5,49%. Le Burkina Faso, à travers le Trésor public, s’est engagé à rembourser les bons émis le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 24 mars 2021 soit une durée de 364 jours. Les intérêts, eux par contre, sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est de 1 million de Fcfa.

En février dernier, le pays avait déjà levé 33 milliards de fcfa sur le même marché financier de l’UMOA.

Basidou KINDA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici