Burundi : décès de Pierre Nkurunziza

Pierre Nkurunziza, président sortant de la République du Burundi. Source Photo : Gouvernement du Burundi.

L’information a été publiée  ce mardi 9 juin par le Gouvernement burundais sur Twitter.

La rumeur vient d’être confirmée. Selon un communiqué  du gouvernement publié sur le réseau social Twitter, le président sortant de la République du Burundi Pierre Nkurunziza est décédé  le lundi 8 juin de suite d’un arrêt cardiaque à l’hôpital du Cinquantenaire « Natwe Turashoboye » de Karuzi.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Pierre Nkurunziza « a senti un malaise et s’est vite rendu à l’hôpital de Karuzi pour se faire soigner » peut – on lire dans le communiqué signé par le Secrétaire général du gouvernement, Prosper Ntahorwamiye. Mais si, selon le communiqué officiel, « son état de santé s’est amélioré » le dimanche, il a été victime d’un arrêt cardiaque dans la matinée du lundi.

Dirigeant du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD), Pierre Nkurunziza,  est né en 1964.  Ancien chef du principal groupe armé hutu pendant la guerre civile burundaise,  il  est élu président de la République en août 2005 et réélu en juin 2010 et juillet 2015.

En janvier 2020, le CNDD-FDD, a investi Évariste Ndayishimiye comme candidat à l’élection présidentielle de 2020 pour succéder à Nkurunziza. Ndayishimiye a été élu avec 68,72 % des voix.

Un deuil national de sept jours à partir de ce mardi 9 juin et les livres de condoléances sont ouverts au palais de la Présidence. Pierre Nkurunziza devait passer le pouvoir au mois d’août, à  Évariste Ndayishimiye.

 

Richard Mbouet

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici