Coronavirus : le Sénégal relance son économie

Le président sénégalais Macky Sall lors de son discours à la nation. Source Photo : Présidence de la République du Sénégal.

Le président Macky Sall dans sa troisième adresse à la nation depuis le début de la crise de la Covid-19, a annoncé lundi 11 mai 2020 un assouplissement basé sur des mesures d’état d’urgence. Et ce, malgré le rythme de progression de la pandémie.

 

Dans l’optique de relancer l’économie freinée par l’apparition, le 2 mars 2020 de la Covid-19, le président Macky Sall dans son adresse à la nation a assouplie considérablement les mesures restrictives. Ceci dans l’objectif de limiter la propagation de la Covid-19 pour faire vivre l’économie. « Il nous faut adapter notre stratégie, de façon à mener nos activités essentielles et faire vivre notre économie ».

La décision du président Macky Sall a été prise dans un contexte où la Covid-19 progresse considérablement dans le pays  avec 1172 nouveaux cas de contamination et 10 nouveaux décès ces 15 derniers jours. Et ce, alors que le pays compte au total 1995 cas positifs et 19 décès selon le communiqué datant du 12 mai 2020 du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale.

Pour ne pas que les mesures restrictives précédemment prises mettent l’économie sous perfusion, le chef de l’Etat Macky Sall, en se basant sur « des analyses et évaluations d’éminents experts nationaux » a fait savoir que « le Sénégal va vivre avec le virus jusqu’en  août voire septembre et que nous devons désormais apprendre à vivre en présence du virus dans le respect individuel et collectif des mesures édictées ».

Dans le fond, l’assouplissement des conditions de l’état d’urgence qui entre en vigueur dès ce mardi 12 mai 2020 concerne différents aspects de la vie sociale et professionnelle. Les horaires de bureau sont réaménagées de 09h à 16h. Pour ce qui est des activités commerciales, les marchés et autres commerces qui étaient astreints à des jours particuliers d’ouvertures seront ouvert 6 jours dans la semaine. Les marchés hebdomadaires seront également rouverts. Toutefois, le président recommande que tous ces espaces publics doivent obéir strictement aux mesures de distanciation physique et gestes barrières, notamment le port obligatoire du masque et le lavage des mains.

Quant aux travailleurs agricoles qui sont bloqués hors de leurs zones d’activités, alors que l’hivernage s’approche, ils pourraient désormais rejoindre leurs localités respectives. Ceci, grâce à l’assouplissement du transport public dont le président a demandé au gouvernement de prévoir.

Il est à noter que la relance de l’économie passe incontestablement par la victoire contre la Covid-19. Ce qui nécessite le respect des mesures recommandées, mais aussi, d’encourager les énergies positives et créatives pour entrer dans cette nouvelle économie. C’est en tout cas l’objectif de l’assouplissement des mesures restrictives voulu par le chef de l’Etat Macky Sall. « Dans le plan de relance de l’économie post Covid-19, j’ai la ferme intention de soutenir toutes ces énergies positives et toutes ces intelligences créatives, parce qu’elles portent les promesses généreuses d’un futur plus moderne et plus prospère », a-t-il indiqué.

 

Tamaltan Inès Sikngaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici