Côte d’Ivoire : plus de 27 milliards fcfa levés sur le marché financier de l’UMOA

Jacques Konan Assahoré, Directeur général du Trésor public de Côte d'Ivoire

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique de la Côte d’Ivoire a obtenu mardi 20 août 2019, un montant de 27 500 milliards fcfa   sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) à l’issue de son émission de bons  assimilables du trésor (BAT), ont annoncé les responsable de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar, le 20 août 2019. La durée est de 91 jours et l’échéance est fixée au 19 novembre prochain. L’émetteur (l’Etat de Côte d’Ivoire) s’engage donc à rembourser les titres au premier jour ouvré à la date butoir.

Dans cette opération, le trésor public ivoirien recherchait 25 milliards fcfa. Il s’est retrouvé avec plus de 44 milliards fcfa de soumissions globales provenant des investisseurs à l’issue de l’opération d’adjudication (une sorte de ventes aux enchères). Cependant, l’adjudicateur n’a retenu que 27,500 milliards fcfa et rejeté 16,539 milliards fcfa.  D’où un taux d’absorption de 62,44%.

>> Lire aussi| BAD : des « résultats solides » pour 13 milliards de dollars investis dans la SADC

Les Etats font souvent recours à l’émission de Bons Assimilables du Trésor (titres de créances à court terme émis par voie d’adjudication) en vue de mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales afin d’assurer la couverture des besoins de financement de leurs budgets nationaux.

Par Edjo Kanko

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici