DJ Arafat: Une icône du coupé décalé s’en est allé

Arafat DJ
DJ Arafat est décédé ce 12 août 2019 aux environs de 8h à 33 ans. Un décès survenu à la suite d’un accident de la circulation dans la nuit du 11 août.
L’artiste s’est imposé leader du coupé décalé depuis maintenant plus d’une décennie. De l’avis de personnes avisées, il a contribué au rayonnement du coupé décalé au plan africain et international.
Ange Didier Huon, de son vrai nom, s’est révélé au public grâce à la chanson Hommage à Jonathan (DJ Jonathan) en 2003. Il finit par s’imposer comme le roi du coupé décalé. Celui qui se faisait alors appelé Yôrôbô se voit consacrer, en 2015, artiste africain le plus influent à l’international par Forbes Afrique et Trace Africa.
La vie de l’artiste aura été également marquée de frasques socioprofessionnelles. Ce qui fait sans doute qu’il était adulé par les uns (qui le prenaient pour leur idole) mais détesté par certains.
Régnant sur la scène musicale ivoirienne, il est de plus en contesté par d’autres talents. Ainsi naissent des rivalités artistiques avec Debordo Leekunfa, Serge Beynaud, etc. La dernière en date se passait entre lui et son ancien poulain Ariel Sheney dont le single Amina, sorti cette année, a été d’un très grand succès musical. Le fils de Tina Glamour (artiste et mère d’Arafat) réagit quelques après en sortant Moto-Moto.
DJ Arafat tient son nom de l’ancien leader palestinien, Yasser Arafat, du fait de ses amis libanais d’Abidjan qui le surnommaient ainsi parce qu’il aurait le même tempérament que le Palestinien.
La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici