La crise sanitaire a porté un coup très rude à l’économie africaine, qui réalise un plongeon vertigineux. Après une difficile année 2020 marquée par une baisse de croissance et une récession dans de nombreux pays africains en raison de l’impact de la Covid-19, le continent devrait globalement amorcer sa reprise économique cette année.

En raison de l’impact de Covid-19, après que de nombreux pays africains aient connu une baisse de croissance et une récession économique en 2020, on s’attend à ce que le continent africain entame sa reprise économique cette année.

Dans une évaluation socio-économique complète de l’impact de la pandémie, la Banque mondiale a déclaré que l’Afrique devrait enregistrer un rebond de 3% de sa croissance économique en 2021. Et bien que ces prévisions soient relativement faibles, un certain nombre de pays devraient connaître un rebond assez soutenu de l’activité économique cette année. 

Djibouti occupe la première place dans les projections de croissance pour 2021. Après une modeste contraction de 1% en 2020, l’économie djiboutienne devrait rebondir de 7,1%. % cette année. Le Kenya, classe deuxième, devrait également connaître une amélioration de son PIB en réalisant une croissance de 6,9% contre une récession de 1% l’année dernière.

La Tunisie occupe la troisième place  avec une croissance de 5,8% prévue pour cette année après une forte contraction de 9,1% en 2020. 

Au Rwanda, la croissance devrait revenir à 5,7% cette année compensant la légère baisse estimée à 0,2% l’année précédente. L’activité au Botswana connaîtrait la même croissance de 5,7% après une baisse de 9,1% en 2020.

D’ici 2021, la croissance de la Guinée devrait rebondir à 5,5%  bien  qu’ elle affiche une croissance positive de 2,5% en 2020.  En Tanzanie, l’activité économique  augmenterait de 5,5% après avoir réalisé une croissance positive de 2,5% l’année dernière.

Après avoir enregistré une croissance de 1,8% il y a un an, l’économie de la Côte d’Ivoire devrait également se redresser de 5,5%. Les projections de croissance du Cap-Vert semblent également bonnes, avec une augmentation de 5,5% cette année contre  une baisse de 11% en 2020. L’ile Maurice pourrait atteindre une croissance positive de 5,3% en  2021, après avoir observé une baisse de 12,9% l’an dernier.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici