Nigerien humorist on Radio France Internationale (RFI) and film director Mohamed Mustapha aka Mamane poses during a photo session in Paris on March 30, 2017. / AFP PHOTO / JOEL SAGET (Photo credit should read JOEL SAGET/AFP via Getty Images)

“Faire rire, au départ c’était juste une passion” déclarait Mamane l’humoriste, réalisateur, producteur, directeur de festival

Mohamed Moustapha MOCTARI à l’état civil, Mamane est un humoriste, auteur, acteur et réalisateur né en 1964 à Agadez au Niger . Ce fils d’un haut fonctionnaire a sillonné les préfectures puis les ambassades en Afrique dans sa jeunesse avant de revenir à Niamey pour son baccalauréat puis entrer à l’université Haro Banda.

Il poursuit ses études  supérieures de physiologie des plantes en France à l’Université de Montpellier.  Après l’obtention de son diplôme en physiologie, le jeune diplômé a connu les moments difficiles. 

« C’est là que je suis passé des plantes aux planches », résume-t-il, d’abord au théâtre puis comme humoriste à Paris et en faisant les premières parties d’artistes comme Ray Lema et Manu Di Bango. Cela l’a conduit au Jamel comedy club où il a montré son talent d’humoriste. Son style original et authentique  l’a valu l’admiration des fans qui le suivent partout en France et en Afrique. 

L’initiateur de « One Mamane Show » utilise son art pour dénoncer les injustices et le racisme à travers de belles mises en scène . Et dans son pays natal, il lutte contre le mal gouvernance et la corruption à travers ses sketchs. Avec ce concept, il parcourt la France entière, dans les salles de cinéma jusqu’aux plus grands théâtres, le talent de Manane est incontestable. 

Gondwana  TV 

Pour trouver une place à la comédie africaine dans le monde du spectacle, Mamane a récemment lancé une plateforme en streaming dénommé Gondwana TV pour offrir le meilleur des spectacles à la demande consacrée à l’humour africain. 

“Les internautes africains ont l’habitude de la gratuité… Quand ils ont payé pour leur connexion, ils ne veulent plus mettre la main à la poche. Mais quand on regarde une vidéo d’humour sur Facebook, c’est Mark Zuckerberg qu’on enrichit, pas les humoristes. Les youtubeurs africains gagnent encore moins que leurs confrères occidentaux, notamment parce que les réseaux publicitaires sont moins rémunérateurs. Avec cette plateforme Gondwana.tv, nous contrôlons tout de A à Z et nous pouvons payer nos artistes.” déclarait l’humoriste, réalisateur, producteur, directeur de festival lors d’une interview avec le magazine Jeune Afrique. 

La comédie africaine prend de l’ampleur avec l’internet où les jeunes talents montrent leurs arts à travers des sketchs ironiques. Il a collaboré avec beaucoup d’humoristes africains pour offrir des mises en scènes comiques . Il donne l’opportunité aux jeunes talents africains de montrer leur travail avec beaucoup d’efficacité. Cette plateforme participe à la promotion et la diffusion de la culture africaine à travers la comédie. C’est un véritable moyen pour donner de la visibilité aux jeunes qui se lancent dans la comédie avec passion. Cette belle initiative est saluée par les acteurs culturels de l’hexagone et de l’Afrique car c’est la vitrine de la comédie africaine.

Il nous invite dans le monde du spectacle virtuel où le rire est le maître mot qui nous donne de la bonne humeur . Naviguer sans se décompresser est désormais plus facile avec la plateforme de Mamane . Le rire à l’africain à travers une virtualité réelle. Cette brillante idée est née dans un moment où le cinéma africain a des difficultés pour décoller et trouver sa place dans le monde. 

 De Paris au Niger, son talent fait parler les internautes de tous les horizons.

Ndeye Abi LO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici