Pétrole : le Niger lance la construction d’un pipeline d’Agadem à la côte béninoise

Le président nigérien, Issoufou Mahamadou lors du lancement des travaux du pipeline © news.aniamey.com

Le Niger a lancé le mardi 17 septembre 2019 la construction d’un pipeline qui relie ses champs pétroliers au port de Seme au Bénin. Ce projet doit permettre au Niger de quintupler sa production de pétrole.

Long de 2000 km, les travaux pour la construction de cet oléoduc vont durer deux ans, si pas d’incident. Ils seront réalisés par la China National Petroleum Corporation (CNPC, la société pétrolière nationale chinoise). Le coût de réalisation est de 5 milliards de dollars soit plus de 2 950 milliards fcfa (cours actuel).

L’ambition pour la réalisation de cette infrastructure est de permettre de quintupler la production du pétrole de 100 000 barils par jour, contre 20 000 barils/jour actuellement. Mais il permettra également au pays d’exporter son pétrole brut à l’international en passant par son voisin, le Bénin, qui a l’avantage d’un accès direct à la mer.

Une contribution à l’émergence du Niger

Toute chose qui « va permettre de restructurer l’économie du Niger ». « Jusqu’ici, le pétrole représente 4% du PIB. Il va représenter 24% du PIB Niger à partir de 2022. Ce projet va générer en 2022 près de 45% des recettes fiscales de l’Etat qui viendront du secteur pétrolier, soit environ 400 milliards de fcfa », a déclaré Issoufou Mahamadou, président du Niger. Ce projet, ajoute le chef de l’Etat, va contribuer à l’émergence du Niger.

Le Niger est entré dans le cercle des pays producteurs de pétrole en 2011. Mais pour le président Issoufou Mahamadou, ce projet qui constitue selon lui, le plus grand de l’histoire du pays depuis son indépendance, « marque l’entrée véritable du Niger dans le cercle des pays producteurs de pétrole ».

Par Edjo Kanko

Lire aussi ⇒ Niger: plus de 14 milliards fcfa perdus dus à la fraude

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici