RDC : l’ex-ministre de la Santé auditionné par la Justice au sujet de fonds publics

Dr Oly Ilunga aux Nations Unies en juillet 2019 (Photo d'illustration)

Le Dr Oly Ilunga a été entendu par la Justice congolaise le mardi 27 août. Il devait s’expliquer dans une enquête sur l’utilisation d’argent public dans cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola.

« Le Dr Ilunga a été entendu « dans le cadre d’une enquête se rapportant à la gestion d’importants fonds versés par le gouvernement destinés à la riposte contre la maladie à virus Ebola » selon des sources de l’AFP.

Son avocat, Me Guy Kabeya confirme cette audition sans rentrer dans les détails. « Ce mardi, le Dr Oly Ilunga, ex-ministre de la Santé, a été auditionné par le parquet général près la Cour de cassation. L’instruction est en cours et il a confiance dans la justice de son pays ».

Si son client « est reparti libre », ce n’est cependant pas le cas de certains de ses collaborateurs. En effet, trois d’entre eux, dont un médecin, ont été placés en garde à vue.

>>Lire aussi|RDC : enfin un gouvernement !

Le Dr Oly Ilunga a été en première ligne dans l’organisation de la lutte contre Ebola. Néanmoins, il démissionne le 22 juillet 2019. Il explique, dans sa lettre de démission « s’être opposé à l’utilisation d’un deuxième vaccin contre l’épidémie par des acteurs qui ont fait preuve d’un « manque d’éthique manifeste ». Une autre divergence est née lorsque la présidence a décidé de lui retirer la conduite de la riposte à l’épidémie et de la confier à un comité technique dirigé par le Docteur Jean-Jacques Muyembe.

Au total, 1990 personnes sont mortes depuis que la deuxième épidémie d’Ebola a été déclarée en RDC, dans l’Est du pays,  en début août, selon des informations du comité national multisectoriel de la riposte.

Séraphine Zongo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici